jeudi 27 avril 2017

Attaque d’un fourgon de transport de fond


Des  braqueurs se sont lancé à l’attaque d’un fourgon de transport de fond et ont utilisé un moyen très violent pour ouvrir la porte arrière du véhicule blindé. Ils ont fait exploser purement et simplement la porte arrière de la voiture, ensuite, ils se sont emparé des sacs et disparurent dans la nature.
Le déroulement de l’affaire rappelle les séquences du film fast and furious. La scène s’est déroulée en Afrique du Sud. Les malfrats ont profité de ce que le véhicule a été bloqué dans un embouteillage pour accomplir leurs méfaits. La violence de l’explosion était telle que les autres personnes coincés dans l’embouteillage se sont paniqués et prennent la fuite. Heureusement, il n’y a eu qu’un seul blessé car, il se trouvait près de la porte du blindé au moment de l’explosion, mais ses blessures ne sont pas graves.
Un passant a pu filmer le déroulement de la scène sur son téléphone. On espère que la vidéo aidera la police à retrouver les bandits et dissuader les éventuels candidats à s’élancer à s’élancer à l’attaque d’un fourgon de transport de fond.
Pour vous aider à installer votre nouveau autoradio voici un lien  vers notre site qui vous guidera

mardi 25 avril 2017

USA : la loi du pare-choc appliqué sur les Bugatti


Aux Etats-Unis, la loi ne fait pas exceptions, même pour la très prestigieuse Super-car. La loi du pare-choc est appliqué sur les Bugatti  D’après un constat, cette loi oblige de mettre un pare-choc à l’arrière des voiture, mais c’est de la que se situe le problème, car ce pare-choc semblerait être très mal intégré derrière la voiture.
Bien que la conception est étudiée pour correspondre à tous les pays, et ce pour éviter les éventuels frais d’adaptation,  l’application de cette loi aux USA a pour effet d’altérer l’esthétique du bolide. Rappelons que c’est par souci de sécurité que cette loi oblige de mettre un catadioptre sur les côtés latérales des voiture Ainsi, pour la Bugatti, (et les autres super cars) ces bandes réfléchissants ne sont pas suffisantes, mais il faut aussi un kit spécial de protection arrière qui, comme nous l’avons dit plus haut, ne va pas sans altérer l’image de la voiture. Les journalistes de Road&Car ont put avoir l’image d’une première livraison de cette voiture et on y voit bien les deux plateaux qui dépassent la signature lumineuse. Aux USA, la loi du pare-choc appliqué sur las Bugatti fait vraiment grogner leurs propriétaires

jeudi 20 avril 2017

Collaboration de Seat et Aquila


Il est possible de produire de l’énergie à partir des eaux usées. Une collaboration de Seat et une société espagnole spécialiste du traitement des eaux usées permet de réutiliser l’eau usée et de produire du gaz qui servira de carburantpour les voitures.
Les carburants d’origine fossile présentent apparemment des avantages très intéressants, comme leurs pouvoirs calorifiques, mais il ne faut pas oublier que ce sont les premières sources de pollution qui est l’un des grands problèmes de lasociété moderne.
C’est ce qui a poussé les industriels à faire des recherches sur les nouvelles générations de carburants produits à partir d’autre d’autres éléments comme les algues, les déchets alimentaires et les eaux usées pour protéger l’environnement. Dans ce sens, la collaboration de Seat et Aquila, une Société qui traite chaque jour, des milliers de mètre cube d’eau vise à utiliser l’eau pour produire du gaz .
Le processus
L’eau usée est filtrée et fermentée, puis le  gaz biométhane qui s’en dégage est mis en bouteille par la  société Aquila.
Le gaz produit est utilisé comme carburant pour les voitures de Seat (expérimenté dans deux voitures Léon TGI). Le constructeur Seat affirme que 10 000m3 d’eaux usées peut produire 1000m3 de gaz naturel, un carburant qui peut être utilisé par 150 voitures par jour pendant 100km. Ce procédé de diminue  l’émission de CO2 à 80%.
Espérons que cette collaboration de Seat et Aquila sera la solution miracle pour diminuer la pollution planétaire.

mardi 18 avril 2017

Vol de voiture de curé


Un jeune homme a commis deux vols de voiture …de curé dans les environs de Bordeaux, avec une méthode bien étudiée : il assistait aux messes avec ses parents et s’absentait un moment pour se glisser furtivement dans la sacristie, pour prendre la clef de la voiture.
Ce voleur particulier, âgé de 19 ans a commis son premier vol de voiture de curé le 18 mars dernier. Son mode opératoire : après avoir pris la clé de la voiture (un Citroën C3) dans la sacristie, il revient à sa place comme si de rien n’était, puis il sort de l’église avant la fin de la messe, il cherche la voiture(), le cache plus loin. Il reviendra le chercher plus tard. Il l’utilise ensuite pour aller au lycée et cela sans permis !Il l’abandonne une semaine après, quand il a heurté un objet sur la route.
Son engouement pour la voiture continue ensuite. Il recommence le vol de voiture de curé Caudéran, le 02 avril, dans une église, le saint-Amand, cette fois, c’est un Ford Fiesta, comme la première fois il va utiliser la voiture pour se rendre à son lycée et voir sa petite copine.
Ce sont les témoignages des deux prêtres, qui avaient des doutes sur lui qui permis de l’arrêter. Il a avoué avoir commis les vols et on espère qu’il ne pensera pas voler (sans la moindre chance de réussir) la clé de l’apôtre Paul pour aller au Paradis
Suivez ce lien  pour voir les conseils de player top.fr sur les mise à jour des GPS

jeudi 13 avril 2017

Apple avec la voiture autonome de Bosch


L’innovation dans la construction automobile d’aujourd’hui est encore la voiture autonome. Mais la progression vers ce véhicule intelligent semble parsemée d’embuches  Car plus, elle avance, plus il y a des problèmes. Les accidents surviennent, ce qui prouve qu’il y a encore des mises au point à perfectionner. Mais les enjeux en valent la peine que le projet Phoenix s’y remet encore. Celui d’Apple n’est donc pas unique. Cette voiture autonome au look futuriste est un projet de Titan et Apple et est aussi la prochaine première ère de la voiture autonome. Le grand projet n’a pourtant produit qu’un petit résultat. Les problèmes annoncés ont fait défections de marques. On n’a pas lésiné sur les mots sur le premier véhicule qui apparaîtra en 2021. Résultat : les caractéristiques sont pareilles aux véhicules qui existent déjà.
Est-ce vrais ? Le firme a peut-être reculé pour mieux sauter. La coopération avec Bosch pourrait donner le résultat tant attendu. Cette marque allemande était connue ces derniers temps par le scandale du Dieselgate, un partenariat avec Apple pourrait être une occasion pour lui de redorer son blason.
Où en est donc ce projet maintenant ? La part d’Apple est l’IOS 10.3, un système d’exploitation pour voiture permettant le contrôle à distance de la voiture. Celui de Bosch, avec Nvidia, est l’assistance de conduite Drive PX2. Bosch est aussi expert en batterie ion-lithium pour les voitures électriques. Espérons donc que cette partenariat produira un…résultat Titanesque

mardi 11 avril 2017

Un étrange sponsor


Est-ce-que le rêve de ce pilote de voiture de course va partir en fumé ? Il a  une singulière façon de choisir un étrange sponsor pour la saison : unrevendeur de cannabis, de plus : il s’agissait de drift. Ne vous emballez-pas, les pneus sont des vrais : ce n’est donc pas la peine de les renifler pour en prendre une dose, et puis c’est une démarche parfaitement légale (aux Etats-Unis).
Dans certains Etats, l’usage du cannabis, seulement à titre thérapeutique, est accepté, car cela ne cause pas de dépendance et ne garde que ses vertus médicinales, c’est la raison de son choix pour cet étrange sponsor. Et ce n’est pas une blague !
Pour en revenir à notre affaire, si la foule entre en délire, ce n’est pas à cause de la fumée de la drogue, mais de la fumée dégagée par la voiture de Danny Georges. Elle sera surtout admirative du coup de volant donné par ce pilote de voiture BMW M3
En Formula Drift, on ne lésine pas sur le spectacle. C’est un principe de la société Shango qui pense que c’est la meilleure discipline.

jeudi 6 avril 2017

Depuis septembre 2016, SGS Automotive services ne contrôle plus les Radars.


On se demande si la vérification du bon fonctionnement des Radars ont été fait depuis 09 septembre 20116. La réponse est probablement non, car la société SGS Automotive Services qui peut légalement les contrôlé, n’a plus l’accréditation pour ce faire. Donc, tous les PV portant la date  de vérification de l’appareil ultérieur à la date mentionné  ci-dessus, pourraient  être déclarés nuls par la justice. Les 35 000 PV générés chaque jour par ces Radars risquent d’être contestables si l’entreprise habilitée à la vérification de ces appareils n’est pas en mesure de bien faire sa tâche, d’après Caroline Tichit, avocate dans la défense des conducteurs.
Dans la décision n° 16.00.140.008.1 du 29 août 2016 qui prolonge les services de SGS Automotive Services qui consiste à vérifier les Radars, n’est plus valable depuis cette fameuse date de 29 août 2016 et cela fait un sacré bon bout de temps d’après la fréquence des contrôles qui doivent être faites sur ces appareils.

Les conséquences  de cette négligence ne sont pas encore connus malgré notre tentative de demander aux responsable de la Sécurité routière, la raison de cette négligence. Il n’est pourtant pas si difficile de modifier la décision qu’on vient de cité un peu plus haut, ce qui est sûr c’est qu’on peut le faire, mais alors, pourquoi courir le risque d’invalider les PV dressés depuis tout ce temps ?