lundi 20 novembre 2017

Classement des villes selon Waze








Waze n’est plus à présenter aux conducteurs car il les assiste dans beaucoup de tâches pendant les trajets en voiture. Mais la société qui l’a fabriqué à bien d’autres buts avec son application. Il s’agit de la publicité. Donc, comme l’application est gratuite, vous serez obligé à votre insu de voir ces publicités de temps en temps. Mais pour en revenir au classement des villes de la France. On peut se douter que la ville de Paris est toujours à la troisième dernière place avec Lyon et Marseille.
C’est là le but de Waze : collecter les données des utilisateurs. C’est à partir de ces données que Waze établit des informations qui lui renseignent sur les états du trafic, l’état de la route, et la possibilité de se garer rapidement. Et à la fin de l’année, il nous donne la liste du classement des villes qui ont les plus mauvaises et les plus bonne note. Et vous pouvez évidemment savoir dans quelle ville il fait bon de circuler et quelle ville il faut éviter pour ne pas avoir des problèmes de circulations.
C’est donc Nice, Paris et Lyon qui sont classés comme les dernières villes qu’il faut éviter quand vous circuler. Elles le sont parce qu’il y a trop de bouchons et vous aurez beaucoup de peine à y trouver un parking pou se garer.
C’est Valence qui a obtenue le plus de bonne note car la circulation y est très fluide, c’est d’ailleurs la première ville dans le monde où il fait bon de circuler. En matière de sécurité, le classement des villes par Waze donne montre encore des villes françaises au dernier rang.

vendredi 3 novembre 2017

France 3 : diffusion d’un reportage sur des espions chez Renault.


C’est un reportage d’une heure que nous propose la chaîne nationale France 3 le mercredi soir. Il s’agit d’une affaire d’espionnage qui a bouleversé Renault en 2011.
À l’époque, c'est-à-dire en janvier 2011, trois cadres de Renault ont été renvoyés sans autre forme de procès. Motif : ils ont été accusés d’avoir vendu aux Chinois des projets secrets sur les voitures électriques. Durant cette année là, Renault était encore sur le point de terminer le développement du modèle « Zoé », ce qui lui a demandé beaucoup de financement.
Comme on s’y attendait, l’affaire a fait couler beaucoup d’encre et a fait réagir même les politiciens. Le patron de Renault est intervenu dans le journal télévisé. Or, un rebondissement inattendu arrive : deux mois plus tard, ce même patron, c'est-à-dire Carlos Ghosn, est venu annoncer à la chaine TF1 que c’était une énorme erreur. En effet, le licenciement des trois hauts cadres de Renault était seulement basé sur une lettre anonyme qui accusait les trois employés. L’affaire est donc inventée, sans preuve solide qui incrimine les accusés.
Le reportage est donc fait pour éclaircir les zones d’ombre qui entourent cette affaire d’espionnage. Par exemple, comment le PDG de Renault a pu se tromper à tel point que même la haute sphère politique s’en mêle.
La diffusion sera faite le 1er novembre 2017 et une rediffusion sera faite pour ceux qui l’ont raté la première fois.

lundi 23 octobre 2017

Epaves roulantes : une autre affaire en Val de Marne


Après les scandales touchant bon nombre de constructeurs comme le dieselgate, ou les airbags de Takata…nous voici confronté avec une affaire d’un autre genre. Il s’agit d’une affaire qui touche cette fois des experts automobile et des garagistes.
En gros elle consiste à remettre en circulation des voitures qui ne sont plus en état de l’être.
La première affaire de ce genre remonte à deux ans plus tôt. C’est-à-dire en 2015. Trois experts ont fait usage de faux qui leurs permit de « remettre sur les routes » cinq mille véhicules qu’on appelle des « épaves roulantes ». Les trois experts sont encore en examen actuellement mais, les propriétaires escroqués de ces voitures-épaves sont traumatisés d’avoir échappé bel à un grave danger qui les menaçait chaque fois qu’ils sont à l’intérieur de leurs voiture.
Pour cette première affaire en 2015, le ministère de l’intérieur était obligé de rappelé 5000 voitures soupçonnées d’être des épaves roulantes qui étaient en circulation. Mais il s’est avéré seul, 1100 l’étaient vraiment, 1600 étaient interdites de circuler car leurs propriétaires n’avaient pas répondus au rappel.
La seconde affaire d’épaves roulantes surgit l’année dernière, avec le cas d’un jeune de 22 ans. Il était mort en Essone à cause d’une épave roulante Clio, mis en circulation par un expert de la région parisienne. Ce dernier a écopé de quatre ans de prison : deux ans fermes et deux ans en sursis.
Ensuite la version épaves roulantes 2017 concerne cette fois un expert automobile de Val de Marne. Pour le moment, il est soupçonné d’avoir mis en circulation un millier de voitures épaves. Un chiffre plus précis donne 1024 voitures épaves à qui il a donné la permission de circuler sans prendre la peine de vérifier qu’elles sont vraiment en état de rouler sans aucun danger.
En fait ces affaires sont une complicité entre des garagistes avec les experts chargé de les vérifier. Ces réparations sont dangereuses pour les clients qui achètent les voitures ainsi réparées comme le cas du jeune homme d’Essonne qui a perdu la vie. Ce qui a conduit le tribunal à condamner cette affaire de « homicide volontaire ».

mardi 17 octobre 2017

Camions électriques : Volkswagen va se lancer dans la production.




Suivant la tendance du moyen de transport et de l’énergie, c’est l’électricité qui gagner. Il s’agit de la course entre deux énergies : le thermique et l’électrique. Mais, même sans être sorcier il est très facile de savoir quelle sera la source d’énergie qui alimentera les voitures de demain. Eh bien, ce sera l’électricité car les carburants fossiles sont d’ores et déjà condamnés, premièrement parce qu’ils sont polluants. Deuxièmement parce qu’ils sont en voie de tarissement, on pense que le pic de la production est atteint depuis longtemps. Troisièmement tous les pays en générale font une croisière contre l’énergie thermique et font tout ce qui pourrait dissuader les éventuels clients.
Donc, pour redorer son image, après l’affaire de dieselgate, Vlolkswagen a décider d’investir dans l’électrique, entre autres les poids lourds électriques. Cette investissement se chiffre à 1,4 milliards d’euros et démarrera au plus tard le 2022. Le catégorie de ces poids lourds électriques comprends évidemment les transporteurs de passagers et de marchandises. Les poids lourds autonomes sont aussi compris dans la gamme. Et ce projet va nécessiter la collaboration avec les sociétés spécialistes comme Navistar et Volkswagen Turcks&Bus
Volkswagen a aussi l’option rendre complètement indépendant sa division poids lourds. Mais ce qui est sûr, c’est que la tendance vers l’électrique tient plus que jamais, et ce, peut-être à cause de la livraison de Daimler de son premier camion électrique aux USA.

lundi 16 octobre 2017

Rallonge BMW + FM 17 PIN

Rallonge BMW + FM  17 PIN 
Chez vous à partir dumardi. 24 octobre par Transporteur privé

Chargeur de voiture USB avec lampe torche

Ce chargeur de voiture USB avec lampe torche vous permet de recharger tous vos périphériques amovibles. Ses entrées USB bénéficient d'une tension de 5 V/2,1 A, avec un mode de charge de 15 V/1 A.

jeudi 12 octobre 2017

Tous les jeunes ont presque eu un comportement dangereux au volant.


Il s’agit de jeunes de 18 à 24 ans.  Et d’après une étude effectuée par une société qui œuvre pour la prévention des accidents, 97% de ces jeunes ont déjà eu un comportement dangereux en conduisant. Malgré cela, certains affirment qu’ils sont quand même être des bons conducteurs.
Comme on s’y attendait, cette tranche d’âge de jeune n’est pas à prendre comme exemple en matière de conduite dans la circulation. Pour preuve, il y a eu 600 jeunes qui ont perdu la vie dans des accidents de la route.  Et cela représente 17% des personnes qui sont morts dans les accidents de la circulation.
Et, un paradoxe étonnant, ce sont ces jeunes même qui reconnaissent qu’ils se comportent dangereusement quand ils conduisent. Et ce comportement dangereux se présentent souvent par l’excès de vitesse, la conduite en état de fatigue, ou le téléphone au volant. Mais en dernier, et non pas moins dangereux, c’est l’alcool au volant.
Ces comportements sont encore pires si le jeune le tient de ses parents. Ce qui explique la raison de ne pas montrer un exemple de bonneconduite quand on est avec les enfants. Et par contre, si les parents sont, surtout le père, sont circonspects, on peut s’attendre à ce qu’ils soient toujours très prudents quand ils conduisent.